Bibliotopia

Site de discussion et d'échange pour les bibliothécaires et futurs bibliothécaires belges
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Costes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Moyen
Bac
avatar

Masculin
Nombre de messages : 27
Age : 37
Localisation : Bruxelles
Diplôme bibliothéconomique : Baccalauréat / Graduat
Ecole : Institut J.P. Lallemand
Date d'inscription : 24/06/2006

MessageSujet: Costes   Jeu 19 Mar - 15:46

Extrait de "Un bunker en banlieue", roman de Jean-Louis Costes, éditions Eretic 2008 (refusé par 24 editeurs : Fayard, Gallimard, Le Seuil, Grasset, Laffont, Stock, Denoel, POL, Belfond, Leo Scheer, Diable Vauvert, Maurice Nadeau, Minuit, Verticales, Verdier, Hoebeke, Panama, Le Rocher, XO, Blanche, Le Dillettante, L'Archipel, Sens et Tonka, Actes Sud, Scali).



... Bon alors, c'est quoi le programme de l'après-midi? Ca vient les bombardements? On se fait chier dans ce bunker... Ce qui est top à la guerre, c'est les batailles. On en chie mais au moins, on se fait pas chier. Par contre, monter la garde toute la journée derrière des parpaings, c'est nul. Qu'est-ce qu'on pourrait bien foutre, Minou? ... Tiens, on pourrait se faire une caisse à caca avec un carton de bière. Parce que les Téléramas, ils commencent à saturer...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moyen
Bac
avatar

Masculin
Nombre de messages : 27
Age : 37
Localisation : Bruxelles
Diplôme bibliothéconomique : Baccalauréat / Graduat
Ecole : Institut J.P. Lallemand
Date d'inscription : 24/06/2006

MessageSujet: Réaction des lecteurs   Jeu 19 Mar - 15:50

Moyen a écrit:
Extrait de "Un bunker en banlieue", roman de Jean-Louis Costes, éditions Eretic 2008 (refusé par 24 editeurs : Fayard, Gallimard, Le Seuil, Grasset, Laffont, Stock, Denoel, POL, Belfond, Leo Scheer, Diable Vauvert, Maurice Nadeau, Minuit, Verticales, Verdier, Hoebeke, Panama, Le Rocher, XO, Blanche, Le Dillettante, L'Archipel, Sens et Tonka, Actes Sud, Scali).

MAIS LES LECTEURS ADORENT
Carrément grandiose - 6 mars
Je lis, et j'entends Costes crier - 4 mars
Génial, génial et génial ! - 2 mars
Le délire absolu - 1 mars
Une force incontrolable qui vient des tripes - 28 février
On est submergé par une tempête mentale - 26 février
Une puissance de feu rare chez un écrivain français - 25 février
Costes dépasse la littérature - 21 février
Ultra-violence, humour et fulgurance poétique - 19 février
Pure violence gratuite. A vomir - 18 février
Costes me touche là où personne n'accède - 11 février
Je l'ai lu d'une traite. En une nuit de folie - 8 février
Souffrance et beauté. Horreur et lumière - 4 février
Asolument irrécupérable, absolument génial - 23 janvier
Ouch, ca arrache ! - 22 janvier
Waouh ! Costes est un putain d'écrivan ! - 17 janvier
Ecriture au couteau. Tue la tête avec précision. - 14 janvier
Je vivais dans le roman. Je pouvais plus dormir - 9 janvier
Des phrases inoubliables - 7 janvier
Costes, génial performer, et aussi grand écrivain - 2 janvier 2009
Des flashs de génie dans ce roman - 31 decembre 2008
Etalage de merde, de pédophilie et de nazisme - 26 decembre
Lire Costes. Epreuve unique et éprouvante - 20 decembre
Un électro-choc littéraire - 16 decembre
Ultra-violence, humour et fulgurance poétique - 10 decembre
Le top de la subversion et de la transgrssion - 8 decembre
Ne pas lire Costes est un manque de Culture - 3 decembre
Un des meilleurs romans des dix dernières années - 20 novembre
Fulgurances de style. Costes est un ECRIVAIN - 16 novembre
Eros et Thanatos se sucent. Excellent ! - 7 novembre
Ce roman embrasse le coeur... avec les dents - 1er novembre
Seul Costes pouvait sortir CA - 21 octobre
J'ai du mal à lire, mais là, j'ai dévoré - 10 octobre
J'adore les romans de Costes, et celui ci m'a particulièrement touché - 7 octobre
Une hallucinante parabole sur Richard Durn - 18 septembre
Complètement jeté, mais c'est énorme - 12 septembre
Ce roman m'a grave perturbé. Je me suis trop impliqué - 9 septembre
Costes tue tout le monde et on se sent vivre - 15 aout
Un merveilleux cauchemar qu'on voudrait prolonger - 10 aout
Ce roman démonte la tête - 7 aout
Costes est un pur génie. Et le héros de "Bunker", une âme pure écorchée - 25 juillet
Terrible et unique - 19 juillet
Le truc le plus taré que j'ai lu - 11 juillet
Un génie refusé par les éditeurs - 9 juillet
Costes écrit avec ses couilles - 28 juin
Livre à interdire... donc à lire d'urgence ! - 17 juin
Nous lisons et nous devenons le héros qui décime et aime - 6 juin
Costes ose affronter le mal. Oeuvre monstrueuse et géniale - 5 juin
Implosion de verve spermatique - 4 juin
Costes est un écrivain libre, et c'est très rare - 3 juin
Verbe intense, lyrisme fou. C'est l'extase - 2 juin
Costes joue avec ce qui brule. Ca fait à la fois mal et jouir - 1 juin
Tempête de violence et de beauté - 31 mai
Complètement fou ! - 30 mai
Radical et accompli - 29 mai
Le top de l'émotion trash. Magnifique - 28 mai
Difficile de lâcher ce roman, et impossible d'en sortir indemne - 27 mai
Brillant, juste, drôle, très déroutant. Et, de toute évidence, salutaire - 26 mai
Très fort. Trop fort ! - 25 mai
Le meilleur roman de Costes et le plus abordable - 24 mai
On est complètement pris par cette histoire hallucinante - 23 mai
Le roman le plus violent et démentiel que j'ai lu - 22 mai
Costes prouve que la littérature française n'est pas morte - 21 mai
Incroyable ! Pire que tout ! Les pires trucs qu'on imagine, Costes les écrit - 20 mai
Beaucoup plus trash que "Grand Pere", bien plus violent que "Viva la merda" - 19 mai
On lit d'une traite et on se demande tout le temps jusqu'où ça va aller - 18 mai
Aussi puissant qu'un acide. Ca monte, ça descend... ça remonte ! - 17 mai
Waou ! Cte claque ! - 16 mai
J'ai adoré. C'est fou que Fayard et compagnie publient pas ça ! - 15 mai
Jean-Louis Costes, merci d'exister - 14 mai
Trop bien. Faut que j'achète ses autres romans - 13 mai
Ce roman touche profondément. Terriblement humain - 12 mai
Bien des livres m'ont ému et fait sourire. Celui çi me fait rire aux éclats et pleurer - 11 mai
C'est tellement bon que je suis en train de le relire - 10 mai
Déluge de folie, d'énergie et d'humour. La recette magique du super roman - 9 mai
Je suis pas fan de Costes, mais alors là, Bunker, franchement bravo ! - 8 mai
Costes, comme Céline, s'immole au feu des catastrophes - 7 mai
Sans exagérer, on peut dire du costisme comme on dit du sadisme - 6 mai
Récit célinien hallucinant. Festival scato myso provo - 5 mai
Aussi fort que "Hogg" de Delany ! - 4 mai
J'arrive jamais à finir un roman. Mais "Bunker", je l'ai dévoré en deux jours - 3 mai
Frénésie destroy et drôlatique - 2 mai
C'est d'enfer ! - 1 mai
Le plus grand écrivain français, et de loin - 30 avril
On prend claque sur claque. Impossible de s'ennuyer - 29 avril
Un tourbillon de violence, de haine, d'amour et de mysticisme - 28 avril
Plus épique que "Grand Père, plus trash que "Viva la merda" - 27 avril
Le meilleur roman de Costes - 26 avril
Très très fort. Du grand Costes. Bravo ! - 25 avril
On commence à lire et on peut plus s'arrêter - 24 avril
Une claque dans la tête suivie d'un étrange apaisement - 23 avril
Brillant, juste, drôle. Et surtout salutaire - 22 avril
Les images sont si puissantes que j'ai vomi des yeux - 21 avril
Un cauchemar qui est notre réalité - 20 avril
Enorme ! La folie ! De la bombe ! Il y a pas de mots pour décrire "Bunker" - 19 avril
J'ai dévoré ce livre et il m'a guéri - 18 avril
Un roman ultra-trash traversé par des images si belles - 17 avril
Epique, drôle, jouissif - 16 avril
Ce roman nous entraîne jusqu'au bout de tout - 15 avril
Costes s'enfonce dans l'horreur pour toucher la beauté - 14 avril
Attraction, répulsion, fascination - 13 avril
Un enfer nécessaire. Lire pour se sentir vivre - 12 avril
Pure boucherie drôlatique absolue - 11 avril
Costes est un putain de prophète. Honte aux éditeurs - 10 avril
Absolument génial - 9 avril
Holala c'est grave ! Je suis emportée par la folie et la fureur - 8 avril
J'ai été remué, choqué. Et c'est tant mieux - 7 avril
Du bon, du très bon Costes - 6 avril
Costes transforme l'horreur en beauté - 5 avril
J'ai ri, j'ai pleuré, j'ai eu peur, j'ai vomi - 4 avril
Un putain de coup de poing dans la tête - 3 avril
Plongée dans la tête d'un monstre à l'âme pure - 2 avril
Je vais pas dormir de la nuit après un tel choc émotionnel et littéraire - 1 avril
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vita
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2257
Age : 35
Localisation : Bruxelles
Diplôme bibliothéconomique : Baccalauréat / Graduat
Ecole : Ecole Leon-Elie Troclet
Date d'inscription : 22/08/2006

MessageSujet: Re: Costes   Ven 20 Mar - 7:28

Chouette idée, les extraits Smile

_________________
Bibliobus
Gembloux
Lauréate du prix ABD 2007
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bivouacspiritasbl.be
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Costes   

Revenir en haut Aller en bas
 
Costes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 1930 - Costes et Bellonte
» entresol Avant Seine
» Panne d'eau au 3, allée Alfred Costes
» Insalubrité et troubles allée Alfred Costes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bibliotopia :: Espace culturel :: Livres : vos coups de coeur :: romanesques-
Sauter vers: